Mars 2014 - Clématite Armandii, une liane parfumée.

Il y a quelques années, par un mois de février particulièrement ensoleillé, j’ai découvert un peu par hasard cette clématite persistante en entrant dans une serre pour y chercher tout autre chose. Le premier contact avec cette liane a d’abord été olfactif. Rares sont les végétaux (sous nos climats en tout cas) qui peuvent diffuser un parfum aussi puissant et délicieux. Je pourrai vous le décrire comme fortement vanillé, avec des notes de fleur d’oranger, de jasmin, et de frangipanier. Bien sûr, la fragrance est plus discrète en extérieur que sous polyéthylène, surtout si le fond de l’air reste frisquet, mais reste néanmoins l’un des points forts de cette plante.

   Et ce n’est pas le seul !Clematis armandii snowdrift

Cette clématite s’accroche sur presque tous les supports grâce à ses vrilles foliaires qui s’entourent sur tout ce qu’elles rencontrent. La végétation est vigoureuse, et la plante forme des lianes sarmenteuses avec le temps. A tel point qu’on peut la laisser en liberté coloniser un vieil arbre ou un poteau disgracieux.

En revanche, je conseillerai de tailler après la floraison les rameaux qui ont fleuri (comme toutes les clématites du groupe 1) pour les raccourcir et favoriser la ramification de nouveaux rameaux qui fleuriront l’année suivante. Sans quoi la clématite Armandii a une fâcheuse tendance à se dégarnir de la base.

Le feuillage vert foncé, lancéolé et lustré, revêt un aspect très exotique et constitue un autre point fort, d’autant qu’il est persistant ! Plutôt rare pour une clématite… Les feuilles coriaces et brillantes, à 3 nervures longitudinales sont lancéolées. Les nouvelles pousses ont une couleur pourpre-cuivrée décorative avant de devenir vertes à leur tour.  Attention elles sont fragiles et cassent comme du verre si on les manipule sans la délicatesse requise.

Clematis armandii apple blossom 800x600La spectaculaire floraison blanche intervient quant à elle dès la fin février dans notre région. Spectaculaire car elle recouvre souvent totalement le feuillage. Malheureusement cette générosité s’arrête à la mi-mars, et cette clématite n’est pas remontante. 

Vous pourrez facilement trouver les cultivars les plus communs,  ‘apple blossom’ (boutons roses/ voir photo), ou ‘snowdrift’ (fleurs plus grandes en étoiles/ voir photo), et avec un peu de chance des cultivars moins communs comme  ‘snowbells’ (petites fleurs en clochettes),  ou ‘hundersodii rubra’ (à boutons rosés et à pédoncules rouges).

On a d’abord cru que cette vigoureuse grimpante Chinoise de la famille des ranunculaceae n’était pas rustique. Elle l’est en fait, mais pas totalement. Armandii ne subit aucun dommage jusqu’à -10°c, mais le feuillage s’abime en deçà. Cependant la souche peut repartir par des hivers encore plus rigoureux (-15°) au prix de la perte partielle ou totale des parties aériennes.

De culture facile, cette grimpante s’adapte à toutes les expositions, de l’ombre au plein soleil, à condition de recevoir un minimum d’irrigation surtout le temps qu’elle s’installe. Avec l’âge cette clématite devient plutôt tolérante à la sécheresse estivale. Elle figure en ce sens parmi les meilleures candidates pour les climats méditerranéens à l’instar des clématites glycinoïdes, flammula, tangutica, cirrhosa ou montana. 

On peut encore lire çà et là que les clématites ont besoin d’avoir ‘les pieds à l’ombre et la tête au soleil’. Je pense qu’il s’agit d’un mythe populaire infondé et colporté par une littérature jardinière plus académique que pragmatique. Certes les clématites sont sensibles au dessèchement brutal du feuillage, et au flétrissement fatal de toute, ou partie de la plante, mais c’est totalement sans relation avec cette ridicule tradition du pied à l’ombre et de la tête au soleil !

Voilà donc une grimpante facile à vivre qui ravira vos fins d’hivers. Je me sauve de ce pas au jardin, sans oublier de remercier chaudement Antho pour sa contribution photos. N'hésitez pas à visiter le site de son jardin en Ardèche !

evergreen persistant clematis clématite indian's vigin's bower xiao mu tong clématite du père Armand grimpante climber winter flowering parfumée fragrant exotica tolosa jardin exotique rustique hardy

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×