Buzz du mois

Sept octobre 2016 - Un palmier peut en cacher un autre. Syagrus bis repetita.

Sept-oct 2016  - Un palmier peut en cacher un autre. Syagrus bis repetita.  

Qui se souvient encore qu’un palmier au look de cocotier avait survécu rue du Japon à Toulouse ?

Terrassé pendant le monstrueux hiver 2012, ce syagrus avait pourtant survécu pendant une vingtaine d’années à la faveur d’hivers doux. Ce qu’on ignorait, c’est qu’au même moment, non loin de là, sur l’autre rive de la Garonne, un jardinier un peu fou était en train, ce même hiver, de s’activer à tenter par tous les moyens à sauver un autre syagrus dans son jardin. A grand renfort de couvertures et de chauffage soufflant il ne renonçait pas à sacrifier son syagrus au roi des enfers glacés venu balayer la ville rose cette année-là.  Jardin Pierre Alain, Toulouse

Quatre ans se sont écoulés depuis le terrible épisode, avant que ce planteur de palmier à la bravoure sans faille, et fidèle lecteur anonyme de mon blog, ne se manifeste et entre en contact en aiguisant habillement ma curiosité par un mail  rapidement suivi d’un texto avec photo. Il ne m’en fallu pas plus pour que je me résolve sans trop me forcer il est vrai, à me rendre dans ce quartier Saint Cyprien pour voir de mes propres yeux l’héroïque survivant.Bassin pierre alain sept 2016 389x600Syagrus pierre alain sept 2016 ensemble 2 338x600

Par une matinée ensoleillée, Pierre A. m’a ouvert les portes de son petit paradis. Une charmante cour intérieur à l’abri des regards mais inondée de soleil. Le syagrus était bien là en point d’orgue, le long de la façade, en pleine terre, fièrement dressé, à la chevelure gracieuse.  Je suis resté de longues minutes à en faire le tour, à l’observer sous toutes ses coutures, à le photographier pendant que mon hôte me narrait son histoire. Donc la chronique se répétait… Souhaitons longue vie à ce syagrus en tout cas. Les essences avoisinantes étaient  pour leur part du même acabit, une petite collection de palmiers peu rustiques en pots, des bananiers, quelques succulentes, une modeste  et néanmoins agréable pièce d’eau, l’enceinte de l’ensemble étant colonisée par des masses d’ipomées bleues. Le tout donnant un aspect très tropical vraiment insolite pour la région. Je n’ai pas regretté le déplacement, un grand merci à Pierre A.Jardin Pierre Alain, ToulouseJardin pierre alain sept 2016 738x600

En repartant, j’en ai profité pour passer voir, dans le même quartier, un washingtonia filifera que je ne connaissais pas et qui a résisté lui aussi mais sans protection bien sûr, à la VDF (vague de froid) de 2012. Je vous livre les quelques clichés de ce sympathique palmier qui était en fleur à ce moment-là.Washingtonia filifera, Toulouse st cyprienWashingtonia filifera, Toulouse st cyprienWashingtonia filifera, Toulouse st cyprien

Juillet août 2016 : Les épines de Lespinet.

Juillet-Août 2016 – De jardin en jardin : Les épines de Lespinet.

 

Les épines de Lespinet

Sur les hauteurs de Foix en Ariège il est un jardin incontournable. En vérité, l’endroit s’apparente plus à un théâtre naturel grandiose qu’à un jardin au sens où on l’entend habituellement. En arrivant sur la grande prairie, le visiteur est saisi par l’ampleur de ce panorama sauvage et impressionné par le jardin atypique qui se dresse devant lui. La falaise calcaire qui fait face s’est en effet érodée au cours des siècles, et dans cet éparpillement d’éboulis, le jardinier Gilles Labatut, a su domestiquer ce site naturel, sans le dénaturer. Gilles est un grand connaisseur de succulentes rustiques, intarissable sur le sujet. Il a été atteint, tout comme nombre d’entre nous, du syndrome de la collectionnite aigue, mais c'est bien la dimension paysagère qui guide aujourd'hui ses choix. Il partage volontiers sa perception de l’acclimatation et sa passion pour les plantes grasses. En concevant et plantant, sans répit depuis plus de vingt ans, ce jardin d’exotiques rustiques dans ces entassements et ces amoncellements de blocs rocheux il aura créé un jardin d’acclimatation unique dans la région : Les épines de Lespinet.

 

Les épines de Lespinet 7

 

Les épines de Lespinet 2Les épines de Lespinet 3

Situé à 450m d’altitude, le jardin, dominant la vallée de la Barguillère et offrant au détour d’un sentier une vue imprenable sur le château de Foix, bénéficie d’une exposition idéale face à la haute chaine des Pyrénées. Les conditions climatiques sur ces pentes abruptes exposées plein sud sont souvent plus favorables que celles que l’on peut rencontrer en plaine Toulousaine. Les journées d'hiver y sont fréquemment plus douces. A la fois par phénomène d’inversion thermique et/ou par effet de Foehn.  Le froid et l’humidité ayant tendance à couler à flanc de falaise pour stagner en fond de la vallée, tandis que l’inclinaison de la pente permet un réchauffement rapide du site. Réchauffement retenu en partie la nuit par accumulation puis restitution de la chaleur par la roche.

 

Les épines de Lespinet 4

Bien sûr, si l’endroit est, climatiquement, relativement favorable, le défrichage, la conception, et l’entretien des 2500m2 de la partie haute du jardin reste néanmoins un travail herculéen. En grimpant le long des sentiers dédiés on peut observer toutes sortes de succulentes et de xérophytes : des cactus globulaires, des cierges de belle taille, mais aussi et surtout une collection incroyable d’opuntias et d’agaves dont certains arborent des proportions vénérables, comme l’agave salmiana qui surplombe les amas rocheux. Avec plus de 400 taxons répertoriés, le jardin de Lespinet est un éden pour le collectionneur mais aussi pour l’amateur moins averti, car l’intégration des espèces indigènes à la flore subméditerranéenne locale vaut à elle seule le détour.

 

Les épines de Lespinet 5

On peut visiter le jardin sur rendez-vous et acheter sur place quelques espèces en surplus, vues çà et là au bord des sentiers au cours de la balade. Cette offre est d’autant plus intéressante que  la plupart des variétés proposées sont peu fréquentes, et ont fait leurs preuves du point de vue de leur résistance au froid et de leur capacité d’adaptation dans notre région. Prévoyez enfin des chaussures fermées car même s’il ne s’agit pas d’une randonnée dans la montagne, il y a tout de même un peu  de dénivelé dans ces cheminements caillouteux.  

 

Les épines de Lespinet 6

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×